OPEN DE FRANCE KYOKUSHINKAI JEUNE

NC
31 janvier 2015 19:23
31 janvier 2015 19:23
75000 PARIS

Présentation

 

 

L’Open de France Kyokushinkai pour les jeunes de moins de 18 ans (le championnat de France kyokushinkai des enfants) s’est déroulé à Paris le samedi 31 janvier (poussins, pupilles et benjamins) et dimanche 1er février (minimes, cadets et juniors) au stade Léo Lagrange (Paris XIIe).

De fortes catégories comme pour les minimes - 45 kg, catégorie de Simon CAILLARD, où ils étaient 21 concurrents. Toujours en minimes plus de 55 kgs, catégorie de Mathys FAZILLEAU où ils étaient 12 concurrents. Chez les filles en minimes, elles étaient 8 concurrentes en plus de 50 kg, catégorie d’Enora CIESLAK qu’elle a remporté de manière magistrale par WA pour ses deux premiers combats, puis par Ippon par coup de pied direct au foie en finale.

En revanche dans la catégorie de Pierre-Jean BOCEL en cadet plus de 70 kg, ils n’étaient que 4 concurrents. Pierre-Jean est tombé sur une Réunionnais qui l’a massacré par coup de tibias répétés aux articulations des 2 genoux, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur (les vidéos prises en attestent) sans qu’à aucun moment ni l’arbitre central ni les juges de coin ne relèvent les infractions répétées au règlement  5D (actes et techniques prohibées - Toute attaque aux genoux). Finalement, sur un coup porté à l’intérieur de l’articulation du genou gauche, la douleur est devenue si intense que Pierre-Jean a été obligé d’arrêter et son adversaire désigné vainqueur. Ce dernier, en finale, a réitéré les mêmes actes prohibés, et ce malgré mon intervention pour les prévenir de ce type d’agression. Le corps arbitral a laissé faire, et n’a, à aucun moment sanctionné cette attitude déplorable et dangereuse pour la probité de nos jeunes combattants ! Il a finalement été battu en finale, le combattant niçois ayant été plus malin que lui.

Pierre-Jean a reçu la coupe de 3e ex-aequo, mais est très déçu de cette compétition qui ne lui réussit pas beaucoup ces derniers temps.

PHOTOS

Commentaires